La quincaillerie et les jouets


par Johanne Vaillancourt




 

Qu’en est-il du zinc?

Avant d’offrir un jouet avec des parties métalliques à votre perroquet, assurez-vous que ces dernières ne contiennent pas de zinc (plaqué zinc ou galvanisé). Ce métal est hautement toxique pour les perroquets. Même si la rumeur veut qu’on puisse "nettoyer" ces métaux avec du vinaigre afin de les rendre sans danger, il n’en est rien. LE NETTOYAGE AU VINAIGRE NE NEUTRALISE PAS LE ZINC! Que ce soit les broches métalliques d’une cage ou dans certaines pièces de quincaillerie.

La galvanisation est une méthode très économique de protection du métal contre la rouille en le trempant dans du zinc en fusion (l’acier plaqué zinc est le moins cher des aciers). Le nettoyage au vinaigre ne sert qu’à enlever la fine poudre qui se forme sur la surface (excessivement toxique) sans endommager la couche de zinc qui sert de protection au métal. En aucun cas, les milieux acides comme le vinaigre ne neutralisent le zinc.

Alors, quels métaux employer?

L’acier inoxydable est le meilleur choix lorsqu’on doit utiliser des pièces de métal dans la fabrication d’un jouet pour perroquet, mais il est très dispendieux (c’est le plus cher des aciers). Pour vérifier si la pièce est réellement en inox, passez un aimant dessus, si la pièce n'y adhère pas, c'est de l'acier inoxydable. Vous pouvez aussi utiliser des pièces de quincaillerie plaquées nickel (acier moins dispendieux que l’inoxydable, mais beaucoup plus cher que le plaqué zinc, un bon compromis, il est sécuritaire). Les aciers plaqués nickel sont généralement estampés NP (nickel plated).

Inimaginablement dangereux

La plupart du temps, un fabricant qui utilise des pièces en acier inoxydable ou plaquées nickel l’indiquera sur ses emballages ou le publicisera. Ce sont des matériaux beaucoup plus dispendieux que ceux plaqués zinc; donc, le prix des jouets au consommateur s’en ressent forcément. Comme l’industrie du jouet pour perroquet est en plein essor et très compétitive, souvent c’est le prix affiché sur les étalages de l’animalerie qui pèsera dans la balance dans les choix du client… C’est une grave erreur… plus c’est bon marché, moins les matériaux sont de qualité… équation invariable dans bien des domaines, le marché des accessoires pour animaux ne fait pas exception à la règle...

À proscrire totalement

Il y a aussi une multitude de copies et/ou contrefaçons qui sont manufacturées sur le continent asiatique (même pour des marques nord-américaines) en ce moment. Mieux vaut préférer l’original, même si c’est un peu plus dispendieux.

Évitez aussi les chaînes ou mousquetons en plaqué n’importe quoi (cuivre, laiton, etc…) lorsqu'il est question de jouets pour votre perroquet.

 

Ne même pas y penser

Chaînes

Fuyez les chaînes de métal qui se plient un peu trop facilement dans vos mains. Souvent elles contiennent du plomb dans la composition du métal. Les chaînes qui entrent dans la fabrication de jouets pour perroquets doivent absolument avoir des maillons soudés pour ne pas que le perroquet réussisse à les ouvrir et ainsi les transformer en hameçons pour becs imprudents. Les chaînes de style "jack chain" sont affreusement dangereuses pour les perroquets.

Les chaînes de métal sont de préférence en acier inoxydable ou, si votre budget est restreint, plaquées nickel. Vous devez absolument éviter les chaînes plaquées avec du zinc (hautement toxique pour les perroquets).

Maillons très petits ou très grands

Prévenir les pièges à orteils: les maillons des chaînes de métal ou de plastique doivent être, soit très grands pour que le perroquet y passe et retire facilement un orteil ou soit très petits afin que le perroquet n’y passe pas son orteil. Si vous vivez avec un perroquet très énergique et remuant, vous devez absolument éviter les jouets qui ont des chaînes de suspension très longues sans aucun autre matériau dessus (bois, billes, corde, etc.). Certains perroquets pleins d’entrain risquent de s’enrouler la chaîne autour du corps ou pire, autour du cou et de se pendre ou s’étrangler. Il faut retirer ou renfiler les chaînes dès qu’elles commencent à se découvrir de leurs garnitures.

Éviter toutes formes
de "jack chain"

À fuir absolument: les longues chaînes très minces (délicates) qui sont redoutables autant pour les petits que les grands perroquets.

 

Peintures ou plaquages toxiques
+ non soudées

Fixations

Il est important que la fixation ne serve pas à empaler le bec du perroquet et qu’elle soit assez grosse pour qu’aucune petite pièce ne s’en détache (et risque d’être avalée par l’oiseau). Le perroquet est vraiment un "fouilleur". S’il sent une petite faiblesse dans un objet, il cherchera immédiatement à l’ouvrir, l’écarter ou le disjoindre; ce qui souvent transformera la fixation ou ferrement en hameçon pour bec de perroquet.

 

Le mousqueton à maillon rapide en C

(quick link ou C link)

C’est à peu près la seule fixation (attache) qui soit à peu près sécuritaire pour les gros becs inquisiteurs des perroquets. Pour les plus petits perroquets tels l'inséparable, la perruche ondulée, le petit conure ou la perruche calopsitte, le mousqueton en forme de poire (pear link) est aussi sécuritaire mais il demeure très dangereux pour les plus gros oiseaux.

 

   Anneaux de porte-clés =
   blessure garantie

Anneaux de porte-clés

Becs empalés, orteils pris, tordus ou brisés, voilà les incidences qu’apporte ce genre d’attache. Les perroquets aiment bien explorer tout ce qui leur tombe sous le bec. Ils vont donc automatiquement tenter d’ouvrir et d’écarter l’anneau en question et risquent de s’y blesser très gravement. À ce moment, ce genre d’anneau ressemble carrément à un hameçon à bec de perroquet. C’est la plus dangereuse des fixations à jouets de perroquets et malheureusement, une des plus utilisées.

 

Jamais d'attache
en "S"

Chaînes en "S"

Trop souvent responsables de becs empalés ou d’orteils pris, tordus ou brisés chez les perroquets. Évitez toute compagnie de jouets utilisant ce genre d’attaches. Ce ne sont pas des compagnies sérieuses.

 

   Piège à bec

Mousquetons divers

À bannir totalement: tous les mousquetons conçus pour les laisses de chiens (crochets à snap), les bateaux, les cordages, etc., ainsi que toutes autres "attaches" à pression qui se referment ou se coincent toutes seules. Pensez toujours en fonction de la sécurité de l’oiseau et demandez-vous toujours s’il lui est possible d’y insérer son bec ou un orteil. Mieux vaut prévenir que guérir.

 

Dangereux

Quincaillerie

Il est important de mesurer la teneur en danger des quincailleries que vous repérez sur un jouet du commerce ou sur un jouet que vous désirez fabriquer vous-même. Les vis, clous, crampons, agrafes, œillets soudés ou non, etc. sont à prohiber complètement dans un jouet, parc ou balançoire pour perroquet. Ce sont des matériaux qui se défont facilement, donc dangereux.

 

 

Les anneaux et les boucles doivent être assez grands pour que le perroquet  y passe le corps entièrement ou assez petits pour que l’oiseau ne puisse pas y passer la tête ou s’y prendre un orteil ou une patte. De toute façon, moins il y a de quincaillerie sur un jouet, mieux c’est!

 


Toxique et dangereux

Si vous devez suspendre un perchoir ou un jouet au plafond, n’utilisez pas de crochets décoratifs pour suspension de lampe. De un, souvent ils contiennent du plomb ou autres métaux et peintures toxiques; de deux, un moyen ou un grand perroquet arrivera immanquablement à décrocher le jouet suspendu et sera pris dans la position de l’écartèlement, c’est-à-dire, une patte accrochée au plafond sur le crochet et l’autre tenant le perchoir ou le jouet dans le vide. Très inconfortable et insécurisant comme posture.

Mieux vaut utiliser un œillet soudé (plaqué nickel) que vous fixerez au plafond. Ainsi, le perroquet ne sera pas en mesure de décrocher quoi que ce soit et son jouet ou perchoir demeurera bien en place, là où il doit être.

 

Les clochettes

Le battant des clochettes des jouets pour perroquets doit être soudé ou inaccessible (sauf dans le cas de très petits perroquets). Le perroquet étant curieux de nature s’en prendra inévitablement au battant et risque de l’ingérer s’il réussit à le décrocher et/ou de s’empaler le bec sur le petit crochet à l’intérieur qui sert à fixer le battant. Il y a maintenant sur le marché, des cloches conçues expressément pour les perroquets. Elles sont aussi bruyantes, mais moins dangereuses.

 

Pièges à doigts + toxiques

Les "grelots"

Les clochettes rondes (grelots) sont à proscrire totalement (pour toutes les tailles de perroquets). Ce sont des pièges à orteils et à bec pour les perroquets. Vu la forme des fentes, il est facile pour un perroquet d’y insérer un orteil dans la partie large et de le glisser vers la partie mince, ce qui cause une constriction de l’orteil. De plus, la plupart de ces clochettes sont conçues pour les garnitures ou décorations avec des matériaux très bon marché, de qualité plus que douteuse. Excessivement dangereux!








Références
Roger W.Gfeller, Shawn P. Messonnier, Handbook of small animal toxicologie and poisoning, 2004
Gillian Willis, http://www.exoticbird.com/gillian/
Branson Ritchie, Greg Harrison, Linda Harrison, Avian medecine, principles and applications, 1993






© Johanne Vaillancourt 2004



Photo
Bolborhynchus lineola, Vicky Morin