Intoxication par le téflon


par Pierrette Gagné


 

L’été est terminé et toutes les portes et fenêtres sont maintenant fermées pour toute la saison froide. La cuisson extérieure est également chose du passé et le problème d’émanation de PTFE dû au surchauffement de revêtements antiadhésifs (téflon) est de retour avec tous ses dangers inhérents pour nos amis les perroquets.

Afin de vous entretenir sur ce sujet, j’ai contacté plusieurs associations d’amateurs d’oiseaux un peu partout dans le monde (principalement en France, en Belgique et en Australie), une vétérinaire (Dre Manon Tremblay de l’hôpital vétérinaire pour oiseaux et animaux exotiques Rive-Sud), Johanne Vaillancourt ainsi que la Cie T-Fal, principale source de nos soucis. Dre Tremblay a répondu très gentiment à mes questions, en m’expliquant bien les dangers réels causés par ces émanations. Quant à la Cie T-Fal, on a très vite communiqué avec moi, me donnant leur point de vue sur le sujet et précisant ce qui est fait, à ce jour, pour informer le consommateur. Johanne Vaillancourt m’a gentiment fourni de la documentation sur le sujet. Seule ombre au tableau, aucune association, malgré mes nombreux rappels, n’a donné signe de vie????

 

Voici donc le résultat de mes recherches

Retournons en 1955: Colette (Grégoire) demande à son mari Marc (Grégoire), s’il ne pouvait pas lui concocter la recette magique qui lui permettrait de faire une omelette sans qu’elle reste collée au fond de son poêlon. Se pliant galamment au désir de son épouse, Marc s’empresse de mettre à jour un nouveau procédé: l’antiadhésif PTFE (c’est-à-dire, recouvrement d’un polymère inerte nommé polytétrafluoroéthylène) et le 2 mai 1956, la société T-Fal voit le jour. Si l’antiadhésif est implanté en France, ce n’est qu’en 1960 que ce nouveau précédé révolutionnaire vient envahir le marché américain.

Au tout début, l’utilisation de ces produits est bien limitée, seule la poêle traditionnelle est disponible et le mot d’ordre est très clair: elle ne doit pas être chauffée excessivement. Mais l’engouement pour ce produit est tel que maintenant, tout est antiadhésif: la crêpière, le four grille-pain, le gaufrier et j’en passe... Que vous lisiez à peu près n’importe quelle documentation sur le sujet, tous sont formels, il n’y a aucun danger pour nous, les membres de notre famille, nos animaux de compagnie... sauf les oiseaux. C’est là le hic!

Lorsqu’une poêle T-Fal est surchauffée ou chauffée à feu plus doux, mais pour une longue période, elle laisse s’échapper un gaz incolore, inodore, mais cependant mortel pour les oiseaux, le PTFE.

Les symptômes d'intoxication d’un oiseau peuvent varier: il a l’air perdu, chambranle, râle et peut même tomber. La première chose à faire: SORTIR LE PERROQUET DE LA MAISON afin de lui faire respirer de l’air non vicié. Si l’alerte était légère (vous savez que vous êtes très chanceux, mais seul un spécialiste en santé animale peut le certifier) réintégrez le domicile, mais seulement après avoir bien aéré partout. Il ne faut pas perdre de vue que ce gaz est incolore et inodore. Au moindre doute, un vétérinaire doit être consulté, et ce, DANS LES PLUS BREFS DÉLAIS (un oiseau peut mourir en 15 minutes). Un traitement aux anti-inflammatoires, aux antibiotiques et l’administration d’oxygène peuvent être sur la liste des traitements dispensés à votre oiseau.


Et maintenant, l’information utile pour la sauvegarde de votre ami à plumes

Quand on parle de chaleur, on entend aussi bas que 141 degrés°C ou 285 degrés°F pour une cuisson lente et de 280 degrés°C ou 536 degrés°F pour une cuisson vive. La question du jour maintenant: à quelle température chauffez-vous vos poêles sur la cuisinière? Si vous pouvez répondre à cette question, bravo! Vous êtes la personne parfaite pour faire cohabiter antiadhésif et oiseaux. Par contre, si comme la grande majorité vous n’en avez pas la moindre idée, pourquoi prendre le risque? Il est vrai que vous pouvez aérer et changer votre oiseau de pièce, mais, dans ces cas également, vous n’avez aucun contrôle sur l’émanation du gaz (PTFE) et donc, aucune garantie réelle de sécurité.

 

Revenons à la Cie T-Fal

Voici donc le message qu’ils m’ont fait parvenir:
"Chère Pierrette Gagné, Merci pour votre lettre relative aux dangers de la surchauffe des ustensiles de cuisine enduit d’un revêtement antiadhésif pour les oiseaux. Nous incluons d’ailleurs cette importante information dans notre rubrique "Information sur l’utilisation et l’entretient" accompagnant tous nos articles ainsi qu’une note à la rubrique des questions souvent posées, de notre site Internet. Comme vous l’avez demandé, cette note se lit comme suit: Q. Si l’ustensile de cuisine est accidentellement surchauffé, s’en dégagera-t-il un gaz qui sera dangereux? R. Tout ustensile surchauffé dégagera un gaz qui n’est ni dangereux pour les humains, ni pour les animaux domestiques... sauf pour les oiseaux. Comme ceux-ci ont un système respiratoire très sensible, ils peuvent être très incommodés par ces émanations. Les utilisateurs devraient toujours respecter de bonnes pratiques d’utilisation de ces ustensiles et ne jamais les surchauffer. Pour leur sécurité, toujours garder les oiseaux dans une pièce bien aérée et loin de la cuisine. N’hésitez pas à communiquer avec moi pour tout autre question ou demande d’information supplémentaire.
Sincèrement, Kerry Ryan, coordonnateur marketing, T-Fal 973-575-1060 poste 184
"

Après vérification en magasin, ce message apparaît bel et bien sur les produits T-Fal et sur quelques autres grandes marques (pas toutes cependant).

Et maintenant, parlons des associations qui n’ont pas donné signe de vie. Pourquoi? Nous ne le saurons probablement jamais, mais il reste cependant une démarche importante à faire et c’est nous qui pouvons la faire. Il est donc temps de lancer une campagne de sensibilisation sur le sujet. S’il est vrai que chaque individu a un cercle de connaissance de plus de 100 personnes (référence à la technique de recherche d’emploi), ce sont autant de personnes qui pourront protéger leurs oiseaux et aviser leurs proches à leur tour. Pour tous ceux qui naviguent sur Internet, quoi de plus facile que d’envoyer un message à un groupe ou une organisation, il y en a tellement! (faites attention aux groupes de discussion, bien lire leurs règlements avant d’envoyer quoi que ce soit).

 

Voici donc le message proposé:

Tout ustensile à revêtement antiadhésif surchauffé dégagera un gaz qui n’est ni dangereux pour les humains, ni pour les animaux domestiques... sauf pour les oiseaux. Comme ceux-ci ont un système respiratoire très sensible, ils peuvent être incommodés par ces émanations et même en mourir. Les utilisateurs devraient toujours respecter de bonnes pratiques d’utilisations de ces ustensiles et ne jamais les surchauffer. Pour leur sécurité, toujours garder les oiseaux dans une pièce bien aérée et loin de la cuisine.

 

 

 


 

*NDLR: le mieux est de ne tout simplement pas en avoir dans la maison, un accident est si vite arrivé... En souhaitant que tous ensemble, nous fassions en sorte que notre message fasse boule de neige et protège la vie de nos perroquets.

 

 

© Pierrette Gagné 2002


Photos
Clémentine, psittacus erithacus erithacus, CAJV
Autres photos, CAJV