Le Conure à joues vertes,
le plus complet des petits perroquets


par Marie-Ève Perras


 

Conure à joues vertes

"Ah! Vous vivez avec un conure à joues vertes … c’est un petit perroquet, cela ne doit pas trop être demandant!"

Les personnes qui osent ce genre d’affirmation n’ont certainement jamais rencontré de conure à joues vertes de leur vie! Il suffit de passer quelque temps avec ce perroquet, pour comprendre la complexité de cette petite créature.

Le conure à joue verte est tout à la fois: incroyablement mignon, charmant, affectueux, énergique, curieux, intelligent, interactif, bruyant, malpropre, vindicatif et borné.

Qui sur terre peut se vanter de posséder tous ces qualificatifs?

 

Description générale

Pyrrhura molinae

Le conure à joues vertes (Pyrrhura molinae), est presque entièrement vert. Il a du bronze sur la poitrine, du rouge sur la base de l’abdomen et de la queue ainsi que du bleu sur les plumes de vol. Il a aussi une zone noire sur la tête. Et le plus surprenant, ses joues sont vertes (je parie que vous ne vous en doutiez pas!). Comme toutes les autres espèces de conure, les "joues vertes" possèdent un anneau dénudé de plume autour de l’œil (anneau periophthalmique) et une longue queue effilée.

C’est un oiseau originaire d’Amérique du Sud. On le retrouve plus précisément au Brésil, en Bolivie et en Argentine. Il mesure environ 26 cm (du dessus de la tête jusqu’à l’extrémité de la queue) et son poids est d’environ 70 grammes. Son espérance de vie en captivité peut aller jusqu’à 30 ans.

Dans la nature, il s'agit d'un oiseau qui vit dans les forêts et est généralement aperçu en larges bandes au sommet des arbres. Il n'est pas rare d'en voir des groupes de vingt ou plus. Ils se nourrissent principalement de graines, de baies, de fruits, de noix, de végétations diverses et d’insectes.


Pyrrhura molinae, oiseau affectueux

Tempérament

Les conures à joues vertes sont des petits êtres affectueux, qui aiment généralement se blottir dans le creux de notre main ou de notre cou. Ils se faufilent partout: dans nos manches, dans notre pull, sous nos couvertures, ils aiment ressentir notre présence près d’eux. Ce trait de personnalité les rend très attachants. Ils sont loyaux et dévoués envers leurs humains préférés. Ce sont de petits oiseaux câlins qui ne se font pas prier longtemps pour venir donner des bisous. Les conures sont réputés pour facilement se coucher sur le dos dans la main de leur humain. Ce sont des oiseaux qui vont aimer dormir dans de petites tentes conçues expressément à cet effet.

Vivre avec un petit conure, c’est un peu comme vivre avec un jeune enfant. Les enfants peuvent être curieux, énergiques, bruyants et toujours où ils ne doivent pas être à faire ce qu’ils ne devraient pas faire. Si vous leur en laissez la possibilité, les conures vont agir de la même façon. De par leur nature curieuse, il faut toujours les surveiller, essayer de prévoir avant eux ce qu’ils vont avoir l’intention de faire. Ils ont la fâcheuse manie de vouloir explorer les choses dont ils ne devraient pas s’approcher. Ils sont souvent trop aventureux et cela peut être hasardeux pour eux. Prenez le temps d’explorer votre maison et d’identifier ce qui pourrait être dangereux pour un petit bec désireux de mâchouiller. Prenez garde aux fils électriques, aux ronds de poêle encore chauds, à la cuvette de toilette, aux produits nettoyants non rangés, aux coussins et couvertures dans lesquels il pourrait se cacher, aux plantes toxiques, etc.

De nature énergique, ils ont un grand besoin de bouger. Ce sont d’habiles grimpeurs et de fervents mâchouilleurs. Un conure, malgré sa petite taille, a besoin d’une grande cage pour pouvoir dépenser son énergie à sa guise. Il doit aussi avoir à proximité beaucoup de jouets pour déchiqueter, et un aménagement qui lui permet d’assouvir sa soif de grimper. Il faut aussi prévoir beaucoup de temps hors de sa cage pour lui permettre de se dégourdir les ailes. Sans tout cela, le conure va s’ennuyer et des comportements indésirables, tels que crier et mordre, feront leur apparition.

Conure à joues vertes, intelligent et grégaire

Le conure à joues vertes est un oiseau grégaire qui a besoin de se sentir accepté par son groupe. C’est un oiseau très interactif, il veut toujours faire partie de l’action, quelle que soit l’activité en cours. "Ah! Chouette on cuisine! Ah! Chouette on fait le ménage! Ah! Chouette on joue au Monopoly!" Tout, vraiment tout peut l’intéresser! Plus vous l’inclurez dans les activités quotidiennes de la maison, plus il sera heureux et solide émotivement.

Sous ses allures clownesques, le conure à joues vertes est un oiseau très intelligent qui a besoin de stimulations autant physiques que mentales. Pour éviter qu’il s’ennuie, nous devons constamment lui trouver des activités qui le stimuleront. Les conures excellent dans les jeux qui consistent à vider et re-remplir des boîtes de jouets. Ils peuvent aussi apprendre quelques trucs, tels que dire "Bonjour" et "Au revoir" en levant la patte et imiter la souffleuse à neige en avançant rapidement vers nous le bec collé sur la table.

Au repos, le conure à joues vertes peut ressembler à un petit ange inoffensif, mais ne soyez pas dupe! Une fois bien reposé, vous pourriez avoir affaire à un oiseau têtu et borné qui se croit capable de faire fuir le doberman de la maison. Dans leur tête, les conures se pensent les plus puissants perroquets du monde, et j’irai même jusqu’à dire du règne animal au complet. Il faudrait trouver un moyen de leur rappeler que sur la balance ils font à peine 70 grammes!

Les conures ont aussi la mauvaise réputation d’être malpropre. Les conures adorent faire le ménage de leur cage en déchiquetant les fruits, les légumes et le papier du fond et en repoussant le tout à l’extérieur de la cage sur nos planchers et nos murs. De plus, étant d’habiles grimpeurs qui aiment se promener de barreau en barreau de cage, je peux vous parier que ces derniers seront rapidement souillés de fientes et de restants de nourriture. Mais quand on s’y attend, c’est toujours moins pire! Paradoxalement, ils sont très propres de leur personne! La majorité des conures adorent prendre leur bain dans tout ce qui peut ressembler à de l’eau!

Adopter un conure, un petit perroquet possédant les caractéristiques des grands.

Côté vocal, ils sont reconnus pour être quand même assez bruyants relativement à leur taille. Le bruit n’est pas comparable à ce que peut faire un ara ou un cacatoès, mais cela peut tout de même en incommoder plus d’un. Le niveau de décibels croîtra de façon exponentielle avec le nombre de conures que nous possédons.

Malgré toutes ces caractéristiques, il semblerait que le genre Pyrrhura, dont fait partie le conure à joues vertes, est de nature plus tranquille que le genre Aratinga (autre sous-espèce très répandue de la famille des conures) … Une chance!

 

Conclusion

Souvent considéré comme étant l’étape suivante pour une personne désirant avoir un grand perroquet, le conure à joues vertes possède toute la personnalité du grand perroquet, mais compactée dans un petit corps. "Dans les petits pots, les meilleurs onguents!", pourrait clamer tout en cœur, en guise de slogan, une communauté pacifique de conures! Ils ont tellement à offrir, ils sont interactifs, amusants, intelligents et demandant, qu’en fin de compte suite à l’adoption d’un conure, on en vient à se dire, qu’on n’a pas besoin d’un plus grand perroquet!


À Toutie, je n’oublierai jamais les moments que nous avons partagés, j’aurais aimé que tu sois avec moi plus longtemps!

------------------------------------------------
Référence: The Conure Handbook par Anne C. Watkins, Barron’s 2004
 


 

© Marie-Ève Perras 2009-2011

 


Photos
Conure à joues vertes, pyrrhura molinae, CAJV
Conure à joues vertes, pyrrhura molinae, Marlène Picard
Nala, conure à joues vertes, pyrrhura molinae, Tania Pando-Caron
Pimousse, conure à joues vertes, pyrrhura molinae, Stéphanie Duval
Nala, conure à joues vertes, pyrrhura molinae, Tania Pando-Caron



annuaire