26. Parce que parfois, il y a urgence (4)

Nous voici donc arrivés au dernier texte de la série des soins d’urgence à domicile pour nos perroquets. Nous avons déjà vu pas mal de situations pour lesquelles notre intervention rapide peut faire la différence entre l’oiseau qui s’en remet ou pas. S’il bénéficie d’un minimum de liberté pour laisser libre cours à son comportement exploratoire naturel (et sain), cette liberté peut aussi le conduire à se mettre en fâcheuse situation. Notre perroquet est un ‘as’ de la boulette, et comme il sait marcher, grimper et voler, tout peut devenir potentiellement dangereux et se transformer en ‘état d’urgence’, et ce, que le perroquet soit de petit gabarit ou un géant.

N’allez jamais croire qu’un perroquet encagé ne peut pas faire de bêtises, loin s’en faut. S’il est constamment en cage (6 heures ou plus par jour), s’il s’ennuie, il déploiera des trésors d’imagination pour passer le temps et briser cet ennui. Qu’imaginera-t-il de bon (ou mauvais) à faire?

Ce petit guide n’a pas pour but de remplacer les précieux soins vétérinaires, mais bien de stabiliser et garder votre oiseau en vie jusqu’à ce qu’il soit pris en charge par un praticien qualifié. À cause de leur métabolisme particulier et surtout rapide, les oiseaux ne peuvent attendre longtemps lors d’urgence avant d’être pris en charge. Votre intervention peut faire la différence entre la vie et la mort de votre chéri.

Ce guide doit être utilisé comme aide et conseil aux soins d’urgence (gestes à poser), mais ne peut en aucun cas se substituer à une visite chez votre vétérinaire aviaire. Vu?

S'il vous plait Connexion - Login Pour voir ce contenu. (Pas encore membre ? Adhérez maintenant !)
La partie Commentaires est protégée