13. Quand Coco appelle… Faut répondre!

On continue sur le thème de la communication et dans ce billet, on parle de la communication naturelle de Coco. Pas de ses facultés langagières, on verra ça plus tard, mais bien de sa façon à LUI d’entrer en communication avec vous et votre famille, avec ce qu’il considère être son groupe social. On découvrira l’importance que revêt cette communication dans le monde de perroquet de votre oiseau. Coco crie pour nous communiquer une information ou pour en obtenir une. Bien oui, c’est normal, mais à quel point est-ce normal?

À ceux qui se risqueraient à croire en lisant ces lignes qu’ils auront enfin mis la main sur une espèce de pierre philosophale qui transformera leur pipelette de perroquet en oiseau quiet et insonorisé, je vous avise tout de suite que vous courez à la déception. Parce que décider de vivre avec un ou plusieurs perroquets inclut automatiquement d’accepter le niveau de cacophonie qui vient de série avec ces charmants petits volatiles. C’est une des clauses indissolubles du contrat que vous avez signé (sans le savoir) avec votre perroquet au moment de l’adoption.

Je ne voudrais pas vous désillusionner, mais lorsqu’on se risque à parler d’un perroquet calme ou modéré, on ne parle pas du tout d’un perroquet aphone. Disons plutôt qu’on le cite en parallèle avec un perroquet à la voix assourdissante parce que s’il y a une chose que vous devez absolument comprendre ici, c’est qu’un perroquet qui ne produit aucun son, ça n’existe pas!

Il est très tôt le matin au moment où j’écris ce billet, bien installée à mon bureau, avec ma tasse de café et mes oiseaux épars un peu partout autour de moi. Je me dois de composer avec les jacasseries et onomatopées incessantes des gris d’Afrique, les ‘lalalala’ de Chichou ma fille Cacatoès qui révise son palmarès, les ‘couack, couack, grogne, grogne’ de Quita, ara ararauna de son état qui ne sait pas maugréer en silence, ainsi que les criaillements de Bib, mon adorable Timneh, qui en découd avec son jouet préféré.

Seul le toilettage mutuel et surtout silencieux de mes deux amazones offre un peu de répit à mes oreilles. Il est 7h00 du matin et je sais que j’en ai jusqu’à 11h00 de ce dissonant orchestre, puisqu’enfin, ce sera l’heure de la sieste des oiseaux et je pourrai à ce moment savourer le son apaisant du silence.

Mes perroquets ne sont pas bruyants et je ne considère pas qu’ils soient criards, du moins, pas plus que d’autres. Ils sont tout simplement en vie, plus particulièrement à certains moments de la journée! C’est ça cohabiter avec des perroquets! Je le sais et j’accepte le contrat.

Si vous ne pouvez supporter cette condition, optez pour un poisson rouge, un hamster ou une tarentule comme animal domestique. Les perroquets, sachez-le, sont des animaux qui s’expriment et souvent, ils le font avec force et conviction!

S'il vous plait Connexion - Login Pour voir ce contenu. (Pas encore membre ? Adhérez maintenant !)
La partie Commentaires est protégée