Un silence lourd de conséquences


par Johanne Vaillancourt

 


Le silence est d’or, mais…

Ce matin, vous vous êtes levé du bon pied, frais et dispos, prêt à rencontrer le monde entier. Vous sortez de la chambre et savourez le calme d’un doux matin de printemps, vous pouvez même entendre les petits oiseaux gazouiller à l’extérieur…. Oh!..Oh!…Quelque chose ne va pas, ce n’est pas normal que ce soit si calme et vous n’avez pas l’habitude d’entendre les oiseaux dehors, puisque, normalement, votre perroquet enterre tout ce calme de ses joyeuses vocalisations matinales. C’est calme et ce n’est pas normal!

 

Changement de comportement

Lorsqu’un un perroquet normalement enjoué et bavard se tait ex abrupto, la plupart du temps cela indique que quelque chose ne va pas, que l’oiseau n’est pas bien du tout: il est faible, trop faible pour vocaliser, pour même tenter de vous faire croire que tout va bien! La première chose qu’on constate quand un perroquet ne va pas bien, c’est un changement dans ses comportements et se taire soudainement quand l’oiseau est généralement volubile est un changement de comportement majeur qu’il ne faut surtout pas prendre à la légère.

 

Changement du timbre de la voix

Un changement dans le timbre de la voix tel que: voix grinçante, enrouée, timbre de voix haut perché ou sons inhabituels, peut avoir pour cause une infection du système respiratoire qui peut affecter la trachée, la syrinx, les bronches. On peut penser ici à l’aspergillose (champignon qui s’installe dans la trachée et enraye le passage de l’air), maladie contagieuse et de plus en plus répandue dans nos contrées. Ce peut également être dû à une bronchite, une infection des sacs aériens ou à une pneumonie pour n’en nommer que quelques-unes. Le perroquet peut aussi avoir avalé un petit morceau de jouet ou nourriture qui serait bloqué dans la trachée près de la syrinx. Beaucoup de possibilités, trop pour prendre une chance.




Que ce soit pour un silence inhabituel ou une transformation de la voix, mieux vaut ne pas tarder pour consulter son vétérinaire, surtout si ces modifications durent depuis plus de 24 heures. Ce genre d’urgence demande une intervention immédiate, car la situation peut dégénérer rapidement.

 

 

 

Référence
Rebecca Sweat, Bird Talk, juillet 2004

 

 

 

 

© Johanne Vaillancourt 2004

 

Photos
James, psittacus erithacus erithacus, Martine Massa
Lili, amazona aestiva, CAJV