Le perroquet qui apprend à apprendre


par Johanne Vaillancourt


 

Apprendre c’est acquérir une connaissance ou une pratique de quelque chose.

Apprendre, c’est:  

  • Mémoriser
  • Classer
  • Déduire
  • Combiner
  • Organiser et réorganiser des informations.
    • Il est important que votre perroquet soit en mesure de saisir les informations nouvelles, et de les traiter afin de parvenir au comportement recherché.
    • Il construira donc son intelligence petit à petit, et ses connaissances cognitives s’organiseront étape par étape.

 

 

 

Un perroquet n’est jamais trop âgé pour apprendre, mais, par contre, il peut être trop jeune.

  • Il faut donc reconnaître à quelle étape est arrivé votre perroquet dans son stade d’évolution.


  • Chaque individu a sa propre perception du monde selon son propre développement cognitif.


  • Le développement affectif, intellectuel ou social doit absolument passer par certaines étapes.


  • Il ne faut pas succomber à la tentation d’aller trop vite avec son oiseau, certains apprentissages ne peuvent pas être réalisés à certains moments.

 

 

Ne poussez pas inutilement votre jeune oiseau vers
un échec aussi prévisible que futile.

 

Le perroquet plus âgé (seconde main ou importé) ne vous arrive pas comme une boîte vide:

  • Il a un passé.


  • Il aura vécu plusieurs apprentissages et expériences.


  • Il aura à modifier ou éliminer plusieurs comportements préalablement acquis pour se plier à vos propres exigences.


  • Ces perroquets ne sont pas tous identiques ou neutres, ils nous arrivent avec un bagage d’expériences dont il vous faudra absolument tenir compte.

 

L’aptitude à apprendre s’acquiert, elle n’est pas entièrement innée:

  • L’acte d’apprendre passe nécessairement par l’erreur.
    • Le perroquet doit se tromper plusieurs fois pour bien assimiler une règle ou un comportement.
    • Pour trouver son erreur, souvent, il aura besoin de la médiation d’un éducateur constant, stimulant et attentif pour le guider vers le bon comportement à acquérir.
    • L’erreur n’est pas une faute, elle fait partie du processus d’apprentissage.
    • Le rôle de l’éducateur n’est pas d’accomplir l’acte à sa place ou de l’empêcher d’agir (en le laissant en cage ou en l’excluant), mais bien de le guider dans ses essais.

 

 

Le perroquet, comme tous les animaux intelligents, ne retient bien que ce qu’il apprend par lui-même.

  • Il apprendra en étant actif au centre de l’action.


  • Il doit avoir la liberté de faire ses propres erreurs pour apprendre à les corriger.


  • Ce n’est qu’à partir du moment où il connaîtra l’organisation de son environnement qu’il apprendra les effets de ses propres comportements ou actions sur cette organisation.

 

 

 

 

 

© Johanne Vaillancourt 2007

 

Photos
Peanut, psittacus erithacus erithacus, CAJV
James, psittacus erithacus erithacus, Martine Massa
Merlin, psittacus erithacus erithacus, Réna Lelièvre
Gazou, psittacus erithacus erithacus, CAJV