Le perroquet et les mythes alimentaires


par Johanne Vaillancourt


 

          

Je crois qu'aucun animal de compagnie ne fait autant l'objet de mythes ou légendes alimentaires que le perroquet. Bien que l'alimentation des psittacidés ne soit encore qu'un très jeune sujet étude, on peut d'ores et déjà dépoussiérer quelque unes de ces croyances populaires qui entourent le régime alimentaire du perroquet.

Non les graines de tournesol ne contiennent pas de substances qui rendent les perroquets dépendants!

 

Il ne sert à rien d’acheter des mélanges de graines sans tournesol afin d’alléger la diète de son oiseau. Bien sûr, il est reconnu que les graines de tournesol ont une haute teneur en gras et une carence en certains nutriments essentiels, mais elles ne sont pas sans valeur du tout. La plupart des mélanges de graines pour perroquets sans tournesol contiennent des graines de carthame en remplacement des tournesols. À ce sujet, il faut savoir que la composition des graines de carthame est très comparable aux graines de tournesol (nonobstant le fait que le carthame est beaucoup plus cher). Tournesol et carthame sont toutes les deux riches en gras, pauvres en calcium, vitamines et autres nutriments.

 

 

 

Le persil n'est pas toxique pour les perroquets

 

Il est vrai que tout comme les épinards, il est riche en fer et tout aussi vrai que les perroquets ont de la difficulté à éliminer le fer. Mais un peu à la fois, avec modération, c’est une excellente source de vitamine A.

 

 

 

 

La moulée n’est pas un aliment complet

 

Une diète à la moulée / extrudés doit être complétée par des aliments de tous les groupes alimentaires.

 

 

Les couleurs qui recouvrent certains mélanges de graines pour perroquets ne sont pas des vitamines

 

Ce sont des colorants alimentaires qui ne sont que décoratifs.

 

 

 

Les laitues et les légumes en feuilles ainsi que les jus de fruits ou légumes ne causent pas la diarrhée aux perroquets

 

Si un aliment contient plus d’humidité, le perroquet compensera en urinant un peu plus, tout simplement!

 

 

Il ne faut pas donner de nourriture de table à son perroquet

 

Même si, culturellement, il nous est défendu (pour je ne sais trop quelle raison) d’offrir de la nourriture de table (pas des restes de table) à nos chiens et chats, dans le cas des perroquets c’est tout le contraire... On doit leur en offrir, et ce, pour leur plus grand bénéfice. Partager notre repas avec notre oiseau est vraiment la façon la plus facile et pratique de varier son alimentation.

 

Les biscuits pour singes sont bons pour les perroquets? Faux!

 

Ces biscuits contiennent une très grande quantité de vitamine D parce que les singes ont de grands besoins en cette vitamine. C’est justement à cause de la forte teneur en vitamine D qu’on a commencé à donner ces biscuits aux perroquets. Ces biscuits contiennent trop de vitamine D pour les perroquets, les aras en particulier, et peuvent intoxiquer vos oiseaux.

 

Le gravier et les perroquets

 

C’est encore aujourd’hui malheureusement un des items les plus communément achetés pour les perroquets. Les oiseaux qui décortiquent leurs graines (comme les perroquets) n’en ont pas besoin. Si vous désirez suppléer votre oiseau en calcium, mieux vaut le faire par l’alimentation. Le gravier peut causer des impactions de jabot ou de l’estomac. Si ces derniers sont remplis de gravier, ils peuvent aussi causer la mort de l’oiseau. Naturellement, dans gravier, on inclut aussi la litière à chat ou toutes autres particules fines de sable ou de pierre produites par désintégration.

 

Les écailles d’huîtres

 

Ces dernières ne sont pas considérées comme étant vraiment du gravier à cause de leur dissolution et absorption rapide dans le gésier. Par contre, elles sont maintenant trop souvent contaminées aux métaux lourds (mercure). Même si elles sont riches en calcium, mieux vaut éviter d'en offrir à son perroquet.

 

Il faut donner une diète exempte de gras aux perroquets...

 

Un autre mythe très insidieux. Les perroquets ont besoin de gras dans leur alimentation. Je ne ferai pas ici l’apologie du gras, mais il est important de savoir que le gras, en plus de fournir de l’énergie, est aussi le moyen par lequel se fixent les vitamines liposolubles telles que les vitamines A, D, E et K. Ces vitamines, comme vous le verrez plus loin, sont très importantes pour ces oiseaux. Le gras aide aussi à l’absorption de la vitamine D qui, elle, est essentielle à l’absorption du calcium. Le gras est aussi important dans le processus de la conversion de la carotène en vitamine A. Sans donner tout le gras de votre viande à votre perroquet, il ne faut pas non plus le tenir à un régime "Weight Watcher". Un juste équilibre et tout le monde sera content.

 

 

© Johanne Vaillancourt 2005

 

Photos
Bilbo, pionites melanocephala, CAJV
Peanut, psittacus erithacus erithacus, CAJV