Le perroquet, Halloween en toute sécurité


par Johanne Vaillancourt


 

Les costumes traditionnels d'Halloween présentent des risques pour la sécurité des perroquets.

Les feuilles sont tombées, les journées raccourcissent, le temps est lugubre…un temps parfait pour Halloween!
 

La fête de l’Halloween est une des plus excitantes et des plus riches en rebondissements, mais plusieurs coutumes traditionnelles reliées à cette fête risquent de mettre en péril la sereine sécurité de nos perroquets. Par contre, il ne faut surtout pas se priver du plaisir de fêter en compagnie de tous ces gnomes, sorcières, diablotins et trolls sous prétexte qu’on partage l’appartement avec un coloc qui a des plumes… il faut simplement jouer de prudence en n’exposant pas Coco à des risques inutiles et gâches-réjouissance, telles une fuite ou une intoxication.

Révisons ensemble quelques points d’intérêt qui nous permettront de garder notre cœur à la fête…

La porte (bien évidemment)

Lorsqu’on prévoit accueillir la ribambelle de diablotins le soir d’Halloween, on prévoit aussi installer Coco dans un endroit d’où il pourra tout de même participer aux festivités, sans pour autant prendre la poudre d’escampette par la porte grande ouverte… trop irrésistible pour ne pas y aller voir. Cet endroit s’appelle : SA CAGE.
Pour l’occasion, la cage peut être transportée dans la pièce où l’action se passe, en évitant bien entendu de rouler celle-ci en plein centre d’un courant d’air. La fin d’octobre nous promettant toujours de belles soirées bien fraîches.

 

La réaction de l’oiseau :

Observez-le. Les sonneries répétées, voire continuelles, et le flot incessant de visiteurs à la porte d’entrée, ou encore, les enregistrements sonores directement sortis des tréfonds de l’enfer pour l’occasion risquent de rapidement dépasser le seuil tolérable que Coco est en mesure d’accepter. Si le perroquet (ou votre chien ou chat) semble anxieux et démontre des signes de nervosité, mieux vaut alors le placer à l’écart, dans une pièce où il sera au calme, le temps que les petits monstres aient terminé leurs tournées.

Coco Party animal
Coco, s’il est (très) bien socialisé, peut aussi passer un moment formidable et devenir votre meilleur partenaire pour vous aider à gagner le prix du meilleur déguisement dans votre costume de pirate des Caraïbes.

Pour ce faire, il faut :

    . Que la fête ait lieu chez vous (il est assez rare qu’un perroquet soit vraiment à l’aise dans un milieu qui lui est complètement étranger).

    Plusieurs aliments sont toxiques pour les perroquets.

    . Que votre costume ne l’effraie pas, ni ne soit dommageable pour lui (certains matériaux du costume ou votre maquillage peuvent être toxiques pour lui. Si Coco doit passer une partie de la soirée sur votre épaule, évitez de vous parfumer).

    . Que les costumes de vos invités ne l’effraient pas.

    . Si Coco semble ne pas trop apprécier tous ces bouleversements dans son environnement ou la foule bigarrée qui s’y entasse, je crois qu’il apprécierait une pièce un peu plus calme à laquelle vos invités n’auront (bien évidemment) pas accès.

    . Qu’il porte son harnais de gala pour l’occasion. Il ne faudrait pas que l’envie lui prenne de suivre vos invités fumeurs à l’extérieur.

    . Si vous décidez de déguiser Coco, le costume doit être conçu de matière inoffensive pour lui, et surtout, il doit y être très confortable. Il n’y a qu’une infime minorité de perroquets qui acceptera de bon gré le port d’un costume. Si le vôtre s’y refuse, ne gâchez pas sa soirée; son costume naturel et haut en couleur de perroquet siéra à merveille à votre superbe panoplie de Jack Sparrow.

    . Évitez de laisser Coco se servir dans les plats de friandises posés ici et là à l’intention de vos invités déguisés (surtout s’il y a du chocolat, toxique aussi pour les chiens et les chats), ou mieux encore, n’offrez que des douceurs bonnes pour la santé de l’oiseau (fruits, légumes et trempettes (sans avocat), noix et arachides, fromages (pas de lait cru), bâtonnets de sésame ou de soja, maïs soufflé), plutôt que des chips, etc. (vous voyez le genre). Allez donc jeter un œil sur la liste des aliments à proscrire pour Coco.

    . Avisez vos invités de tenir loin du bec de Coco toutes formes de boissons alcoolisées (méfiez-vous réellement, les perroquets sont (très) friands des liqueurs d’alcool et de la bière).

    Les décorations commerciales d'Halloween sont le plus souvent dangereuse pour votre psittacidé chéri.


    . Les décorations d’Halloween sont généralement fabriquées de matériaux bon marché et terriblement dangereux pour les perroquets (métaux et plastiques très toxiques; les fils d’araignée synthétiques sont de réels filets étrangleurs pour nos oiseaux et la citrouille (pourtant si délicieuse) pourrait se transformer en piège mortel si une bougie (même non parfumée) y brûle à l’intérieur (Jack-O-Lanterne). Coco (comme minou et pitou) n’a rien d’un Phoenix; s’il s’y brûle, il ne renaîtra pas de ses cendres, croyez-moi!

    . Même si la fête bat son plein, il vous faudra respecter les besoins de Coco en temps de sommeil. À 20h-21h, c’est le temps du petit "sleep tight", bonne nuit Coco…

 

 

Les gâteries:

Lorsque vos petits mousses reviendront à la maison avec leur sac rempli de friandises, surveillez bien votre chapardeur de perroquet (qui sera irrémédiablement attiré par cet amoncellement de couleurs que sont les emballages de bonbons d’Halloween).

Sucreries et chocolat sont toxiques pour votre perroquet.

N'oubliez pas que les sucreries sont vraiment à proscrire et que le chocolat est (terriblement) toxique pour les oiseaux (pour les chiens et chats aussi) et que certains emballages de friandises en papier plastique ou métallisé peuvent représenter un risque hasardeux pour votre perroquet. Naturellement, je ne saurai trop vous inviter à vérifier le contenu du sac aux trésors de votre enfant avant de le laisser se servir, il y a tellement d’esprits tordus.

 

Et parlant d’esprits tordus, ne laissez pas vos autres animaux de compagnie vagabonder seuls dehors le soir de l’Halloween, surtout les chats… et encore moins les chats noirs. Ce n’est pas pour rien que plusieurs refuges de chats et sociétés de protection des animaux refusent les demandes d’adoption de chats noirs les semaines précédant la fête de l’Halloween, des esprits réellement tordus, ça existe vraiment!

Maintenant, il ne me reste plus qu’à vous souhaiter JOYEUX HALLOWEEN… et courir chercher mon costume pour l’occasion…

 

 

© Johanne Vaillancourt 2009


Photos
Chichou, cacatoès blanc (cacatua alba), CAJV