Sommaire du Cacatomopolitain
Cacatomopolitain

Le magazine du perroquet d'aujourd'hui

X-FILES AVIAIRES

Pour les humains dépassés par les évènements



Aspirateur = Bain?

 

 

 

Dans cette chronique, nos experts psittacidés se prêtent le plus honnêtement possible au jeu des questions de vos Jules et Juliette. Rien de trop bizarre ou étonnant, ce sont les X-Files aviaires, le monde de l'étrange et de l'insolite pour vos psitta-humains.

 

Professeur Gazou nous parle du bain et de l'aspirateur

Bonjour à vous,
Gribouille, mon perroquet gris d’Afrique de 2 ans, a vraiment un comportement des plus bizarres. Chaque fois, mais vraiment chaque fois, que je passe l’aspirateur dans la maison, il plonge dans son écuelle d’eau et se lave en émettant de petits sons! Est-il normal? Pourquoi agit-il de la sorte?
Merci de m’éclairer.

Annie

 

Professeur Gazou vous répond:

Chère Annie,

Vous tentez ici de lever le voile sur un de nos secrets les mieux gardés. Laissez-moi vous rassurer tout de suite : malgré son comportement, Gribouille n’est pas un perroquet bizarre. Ici, à peu près tous les perroquets de la maisonnée ont le même genre de comportement et pas seulement avec le bruit de l’aspirateur. Nous agissons de la sorte aussi avec les sons du robot culinaire, du séchoir à cheveux, de la machine à vapeur et je connais même des perroquets qui sentent un irrépressible besoin de se baigner dès que le lave-vaisselle se met en marche! Eh non! Ce comportement n’est pas inhabituel!

Je ne sais pas trop pourquoi nous sentons cet impérieux besoin de faire trempette dès qu’on entend un vacarme de ce genre. On danse autour de notre écuelle d’eau, puis on y plonge tête première, faisant "spiter" l’eau de tous bords tous côtés, puis on y trempe une patte, l’autre, et on revient à la charge avec la tête, jusqu'à ce que l’écuelle soit complètement vide… C’est un appel démentiellement irrésistible! Pourquoi on ne peut résister?... Chais pas!

Certains grands bonzes du comportement croient que les sons du genre de celui de l’aspirateur ressemblent au bruit d’une chute, d’une cascade ou de l’orage, et que nous serions instinctivement stimulés à nous baigner dès que nous entendons un brouhaha similaire. Bah…! Pourquoi pas…? Les rouages de l’instinct aviaire sont encore opaques.
De toute façon, nous, on s’en fout!

Ce qu'il est important de savoir, c’est que plusieurs d’entre nous s’animent à l’écoute de bruits aussi attrayants, qu’on en est heureux, et surtout…qu’à plusieurs, on crée la norme! Donc, pour répondre à votre question, non Gribouille n’est pas anormal!

 

 

 

Photo
Gazou, gris d'Afrique (psittacus erithacus erithacus), CAJV
 

© Les éditions du perroquet anarchiste 2005/2009
ISSN 1715-6335
Dépôt légal 2e trimestre 2005
Bibliothèque nationale du Québec
Bibliothèque nationale du Canada

 

Sommaire du Cacatomopolitain

Retour au sommaire du
Cacatomopolitain