Sommaire du Cacatomopolitain
Cacatomopolitain

Le magazine du perroquet d'aujourd'hui

Santé



Pas de fumée sans feu

par Bij Pacheco

 

amazone à front bleu médical

Vivre avec des humains n’est pas toujours de tout repos. Certains d’entre eux ont développé un mauvais comportement: lorsqu’ils sont stressés, ils glissent dans leur bouche un petit tube blanc qu’ils allument à l’aide d’un petit instrument fait de plastique coloré.

À propos de cet instrument, je désire faire une parenthèse. Résistez à l'envie de le subtiliser et de le croquer. Cet objet aux couleurs attrayantes n’est pas un jouet! Il contient un liquide très dangereux qui aurait tôt fait de vous intoxiquer. Si vous en ingurgitez, vous passerez rapidement de la station debout à la position sur le dos les deux pattes en l’air… et je ne pourrai plus rien faire pour vous. Fin de la parenthèse.

Revenons donc à ce fameux petit tube blanc qui émet une fumée bleutée lorsqu’il est excité par une flamme. D’apparence inoffensive, cette fumée secondaire provoque chez nous les perroquets, une multitude de désagréments: toux, éternuement, dermatite, sinusite et conjonctivite chronique. Fréquemment, je reçois dans mon cabinet des patients qui souffrent de ces maux. Les humains qui les accompagnent ne peuvent me cacher leur vice bien longtemps; une odeur caractéristique les suit. Il semble que même si ces humains odorants se lavent à l’eau et au savon (des études ont démontré que malheureusement, certains individus s’adonnent à ce rituel moins souvent que d’autres), l’odeur de la fumée de cigarette (c’est ce nom que les humains ont donné au tube blanc dont ils aspirent la fumée) leur reste collée à la peau. Et que dire de leur haleine! Quelle horreur pour nous qui aimons leur faire des câlins et des bisous. En plus de véhiculer de mauvaises odeurs, cette fumée colore facilement en jaune certaines structures biologiques: les cheveux (surtout les toupets blancs), les poils de la moustache, la peau des doigts et les plumes d’un oiseau fidèle (surtout s’il est blanc) qui passe des heures perché sur l’épaule.

Pas étonnant qu’Antoine ait commencé à s’arracher les plumes. Lorsque je l’ai examiné, sa peau était irritée par l’exposition chronique à la fumée de cigarette. Il y a eu aussi Allie Watier (ara Macao) qui se plaignait d’avoir vu sa beauté se faner. De petites plaques rouges sont apparues sur la peau délicate de son visage qui avait toujours été d’une blancheur immaculée. Charlie (amazone) pour sa part, se souciait moins de son apparence physique. Des plumes ternes ça peut toujours passer, mais ses pattes devenues prurigineuses (traduction: ça pique comme c’est pas possible) sont en train de le rendre fou. Il arrache des lambeaux de peau à force de se gratter. Tous ces patients sont exposés à la fumée secondaire de la cigarette et cette dernière est responsable de leurs malaises.

 

Prescription de Dr Bij Pacheco

Exigez un environnement sans fumée. Si cela n’est pas possible, demandez qu’on ne fume jamais en votre présence. Griller une cigarette dehors permet de réaliser une foule de choses:

  • Le coucher du soleil est superbe.
  • Les fleurs de la voisine auraient besoin d’eau.
  • Il pleut beaucoup ce soir, j’ai hâte de rentrer.
  • Avec le facteur vent, ce moins quinze donne l’impression d’un moins quarante.
  • Je crois que je ne finirai pas ma cigarette.
  • Je devrais peut-être penser arrêter de fumer.

 

Demandez aux humains au mauvais comportement de fumeur qu’ils se nettoient soigneusement les mains avant de vous toucher. Les résidus de nicotine présents sur leurs doigts se transfèrent facilement à vos pieds et sont responsables de plusieurs cas d’allergie.

Sur la liste de vos cadeaux de Noël, d’anniversaire, de mariage, de Pâques, de la St-Valentin, de la St-Patrice, de la St-Jean ou de la fête du Travail, qu’importe, ajoutez un purificateur d’air.

Vos poumons sont conçus pour respirer de l’air pur. Vos ancêtres vivaient dans la nature au cas où vous l’auriez oublié. En respirant de l’air sans fumée vous vous sentirez mieux jusqu’au bout de vos os longs.

 

 

 

Photo
Bijou, amazone à front bleu (amazona aestiva), Manon Tremblay
 

© Les éditions du perroquet anarchiste 2005/2009
ISSN 1715-6335
Dépot légal 2e trimestre 2005
Bibliothèque nationale du Québec
Bibliothèque nationale du Canada

 

Sommaire du Cacatomopolitain

Retour au sommaire du
Cacatomopolitain