Sommaire du Cacatomopolitain
Cacatomopolitain

Le magazine du perroquet d'aujourd'hui

Fashionata…ra…ta…ta…ta




nous plume…


 

par Chichou
rédactrice en chef


Nous voila encore une fois victime de notre extraordinaire beauté mes chéris... un grand créateur nous déplume littéralement… rien de moins.

Qu’a donc inventé le chouchou de ma Juliette à moi, Jean-Paul Gaultier, cet enfant terrible de la mode, pour éclater (encore plus si c’est possible) ses collections… Eh bien voilà, il nous déshabille (littéralement) pour parer de plumes ses créations, plus fantasmagoriques les unes que les autres!

Jean-Paul Gaultier a su s’imposer grâce à son audace et ses créations irrévérencieuses. Ce Jules est toujours avide d'expérimentation sans aucune restriction, il conjugue le bon goût à la manière Gaultier.

Ce couturier indicible recherche la beauté en tout et partout, et son sens de l’esthétisme l’a poussé à rechercher de notre côté… bien évidemment.


Le boléro perroquet

 
 

Refusant les codes rigides de la mode, il brouille les frontières et repousse les limites. Ses magnifiques œuvres de plumes sont désormais célébrées dans les musées… et question "standing" je préfère (et de loin) retrouver nos plumes à parer les créations d’un designer de génie dans un musée, que l’horrible idée de les retrouver ornant des mouches à pêche… Beuark…

Je me demande s’il se cherche (encore) des fournisseurs de pluplummes… Ici, ça mue, ça re-mue à la tonne chez le BBB…. Et, entre nous, j’aimerais bien me faire dorloter (tout habillé bien entendu) chez Gaultier… Ma humaine aussi …

Voici l’extravagant boléro perroquet que Jean-Paul Gaultier à créé pour sa collection 1997-98 et qui a été monté de toutes pièces (ou plumes) par la plumassière Nelly Saunier.

À ce qu’on dit, il fallut à cette dernière, plusieurs années de recherche pour amasser la quantité de plumes de perroquets de qualité (parce qu’une plume qui mue, on le sait, n’est pas toujours en très bon état), nécessaire à la confection de cet étrange boléro. Certaines plumes de flamand rose viennent compléter l’ensemble de cet extraordinaire boléro.

Plumes et encore des plumes pour sa collection automne hiver 2008… décidément… il continue à se nous arracher…

Quand on pense que nous autres, psittacidés sublimissimes, nous portons la plume (fraîche) à l’année, même pour se baigner… Quoi qu’on en dise, l’imitation est décidément la plus sincère des flatterie…

Jupe écossaise et plumes sur la tête … on ne peut plus "weird" le monde de Monsieur Gaultier…????

Un conseil pour vos humaines chéries, ne pas porter d’ornements de vos plumes pour aller faire des courses; la jupette, le skipper de cuirette et, à la rigueur, la cravate peuvent aller. Mais le bouiboui en plumes… À réserver pour les (très) grandes occasions seulement.

Et pour terminer, le clou du spectacle… la superbe robe à plumes de Jean-Paul Gaultier. Digne du plus beau bel oiseau… À ne surtout pas porter un jour de pluie…

 

M. Gaultier est un designer… aux oiseaux!

Mille fois bravo monsieur Gaultier…!

 


 

 

Et plus encore...

 

Cette année, Jean-Paul Gaultier offre à nos Jules cette superbe fragrance "LE MÂLE" hum… hum… Un beau "body" d’humain tatoué avec quoi?? Je vous le donne en mille… Des perroquets!!!!

 

 

Plus d'infos
jeanpaulgaultier.com

 

 

© Les éditions du perroquet anarchiste 2005/2009
ISSN 1715-6335
Dépôt légal 2e trimestre 2005
Bibliothèque nationale du Québec
Bibliothèque nationale du Canada

Sommaire du Cacatomopolitain

Retour au sommaire du
Cacatomopolitain