Sommaire du Cacatomopolitain
Cacatomopolitain

Le magazine du perroquet d'aujourd'hui

La fois où j’ai eu l’air le plus fou…



L’affaire des sauces

par Molly

 

Quand Chichou m’a demandé de raconter cette histoire pour "notre" magazine Cacatomopolitain, je dois avouer que j’ai bien réfléchi: pas facile de raconter une situation qui, sur le coup, me fut fatalement embarrassante. Bien sûr, aujourd’hui on en rit avec le BBB, mais au moment des faits…
D’abord, laissez-moi vous raconter.

L’anecdote qui suit remonte à la festive saison des célébrations de fin d’année, fin 2004 début 2005. Johanne et Philippe reçoivent à la maison des copines de Belgique, question de passer le temps des fêtes en bonne compagnie et de profiter d’un Nouvel An tout blanc. Pour ce qui est du paysage hivernal immaculé, l’affaire fut totalement loupée… on a eu de la flotte tout le temps du séjour des invitées… M’enfin…

Le matin du réveillon du jour de l’an, Johanne commence très tôt à s’activer pour préparer le repas de la veillée; apparemment, ils mangeront de la fondue pour l’occasion. Mais voilà, qui dit fondue, dit également… sauces à fondue…

 

Sauces à fondue + ara hyacinthe = (très) mauvaise initiative!

 

Vous me connaissez, je suis costaude et particulièrement exubérante. Je sais manifester mes émotions avec excès et sans aucune retenue (à ce qu’on dit, c’est ce qui fait mon charme).

Alors, Johanne commence à préparer les sauces qui agrémenteront ladite fondue, bien installée sur l’îlot central de la cuisine tout en discutant avec les copines qui s’affairent à leur petit déjeuner à la salle à manger… CONTIGUË… Bad move!

Moi, je prête l’oreille aux conversations animées avec grand intérêt (et enthousiasme), de mon perchoir situé à la cuisine. Les nombreux plats de sauces préparés attendent bien sagement d’être rangés et traînent (négligemment) sur le comptoir de l’îlot qui sépare la cuisine de la salle à manger. Re- bad move!

Ça fait déjà un bon moment qu’on ignore ma présence… et je fatigeuuu…

C’en est assez! Je décide de rejoindre la bande de joyeux drilles qui s’empiffrent et rigolent à la salle à manger.

Je me lance et …Oh…oh… mauvaise évaluation des distances…

J’atterris comme une plouc sur le comptoir de l’îlot… merdeuuu …merdeuuu… les deux pattes dans les plats de sauces… *&% @$&**… Aie! ça glisse câline… je perds l’équilibre et je m’étale de tout mon long dans les plats de sauces encore intacts…

Naturellement, dans ces moments-là, je panique (vous savez comme on est nous autres) et je m’envole illico pour chercher sécurité sur l’humain qui a eu la très mauvaise idée de s’installer sur la chaise la plus à portée de patte…

Bien sûr… c’est la copine belge…

 

 

La honte je ne vous dis pas!

De la sauce, de la sauce, partout, partout… sur moi, sur les vêtements de la copine belge, sur le mobilier, sur le plancher… De la sauce et encore de la sauce… Ah… la…la… la galère… Heureusement que Philippe est venu me tirer d’embarras… Misèèère… Je me sens tellement ridicule… La honte je vous jure…

Ma taille c’est l’impedimenta, l’entrave absolue à ma vie sociale !

 

   

 

Comble du comble, je finis (bien entendu) dans la douche… moi qui venais tout juste d’en sortir pour me faire propre pour le jour de l’an… Ah…la…la… je vous jure…! On a tout de même passé un excellent réveillon et on s’est bien amusé.
On en reparlera encore longtemps de l’affaire des sauces…
 

Photos
Molly, ara hyacinthe (anodhorhynchus hyacintinus), CAJV
 

© Les éditions du perroquet anarchiste 2005/2009
ISSN 1715-6335
Dépôt légal 2e trimestre 2005
Bibliothèque nationale du Québec
Bibliothèque nationale du Canada

Sommaire du Cacatomopolitain

Retour au sommaire du
Cacatomopolitain