Revenir à la page de commande


Page couverture du livre : La tripolarité comportementale du perroquet.

La tripolarité comportementale du perroquet

Johanne Vaillancourt, 2005
128 pages
Langue: français
ISBN 2-923426-02-9



 

Pourquoi les perroquets semblent-ils "vivre à l’envers" de nos autres animaux domestiques? Pour quelles raisons nos méthodes d’éducation qui fonctionnent si bien avec nos chiens n’ont-elles aucune emprise sur eux? Pourquoi crient-ils si fort, ou pire, pour quelle raison ces animaux de compagnie, pourtant reconnus pour leur intelligence, résistent-ils à notre autorité et nous mordent-ils pour nous le démontrer? Se pourrait-il qu’il y ait quelque chose qui nous échappe? Grands, petits, d’Amérique, d’Asie, d’Océanie ou d’Afrique, le processus émotionnel de ces oiseaux est, à de rares exceptions près, identique.

L’auteure analyse avec le lecteur l’univers intérieur des perroquets. Elle lui fait découvrir un monde immuable, rempli d’instincts et de réactions liées à ces derniers; ces instincts très forts et a priori peu adaptés à la vie dite "domestique" en compagnie de l’humain.

En même temps, elle nous explique que ce monde est adaptable par le biais de l’éducation (socialisation) et de l’acquis. Animal doté d’une grande intelligence et de fortes capacités cognitives, le perroquet parvient effectivement à modifier ses comportements innés (instinctifs) selon les réponses qu’il reçoit de notre part dans son environnement; selon la manière dont nous réagissons.

D’entrée de jeu, on apprend que le perroquet est un animal proie alors que le chien est un animal prédateur, et que le fait d’être né en élevage ne change rien à cet état. L’instinct sexuel et la question de l’attachement, tout comme l’instinct grégaire qui pousse le perroquet à se conformer aux attentes de son groupe social sont les deux autres instincts majeurs analysés. Au final, ces trois instincts, ces trois pôles du comportement permettent d’expliquer pratiquement tous les comportements de nos perroquets.

Ainsi s’imposent de grands bouleversements dans notre façon de voir et de vivre avec ce fascinant animal. Ce livre nous aide à mieux comprendre les comportements dits "inacceptables" de nos oiseaux de compagnie et à modifier nos propres attentes envers ces derniers afin de vivre une relation empreinte de respect et de complicité.

Indispensable pour bien comprendre son perroquet!

 

Télécharger le premier chapitre >>

 

Extrait



Ne vous êtes-vous jamais demandé pourquoi le perroquet n’acceptait pas votre dominance, pourquoi il y réagissait? Vous faites des procès d’intention envers votre oiseau en l’étiquetant dominant et il en fait aussi envers vous. Il y a toujours deux côtés à une médaille: lorsque vous décidez de faire grimper votre oiseau sur votre doigt pour l’emmener autre part, est-ce que vous tentez de le dominer ou tout simplement de le déplacer? S’il refuse parce qu’il n’a pas envie de changer de crémerie, est-ce de la dominance ou du libre arbitre? C’est en se posant les bonnes questions qu’on obtient les bonnes réponses…

Plus souvent qu'autrement, le perroquet usera de manipulations (pas de dominance) pour tenter d'établir de nouvelles règles. Le perroquet domestique doit apprendre à adapter ses instincts primaires à cette vie en compagnie des humains à laquelle, je vous le répète, il n'est absolument pas préparé à faire face. Il va tester les compétences de son humain à prendre en charge le groupe social et à faire appliquer les codes qui le régissent et il prendra son expérience et l'ensemble de ses acquis au sein même de sa communauté humaine. Il se conformera aux règles de conduite qu'il y aura apprises, les bonnes et les mauvaises confondues. De ce fait, la plupart du temps, dans le cas d'un mauvais comportement, l'oiseau n'aura même pas conscience d'avoir mal agi. Pour lui, il fonctionne tout simplement dans les limites des codes qu'il aura acquis à l'intérieur même de son groupe. Comme je l'ai déjà expliqué, il essaie de se conformer aux règles pour justement ne pas faire de vagues… La logique de l'exercice est donc ici implacable!

Si votre éducation est déficiente, ne vous en déplaise, votre perroquet n'en sera que le reflet! L'exemple le plus frappant est l'oiseau qui communique une frustration ou une insatisfaction en mordant violemment son humain, tout simplement parce qu'il suppose que c'est ainsi qu'il doit se comporter. La confusion est immense pour lui devant votre déception quand il a la certitude d'avoir agi selon les normes humaines de son éducation. Si un perroquet mord pour communiquer, c'est qu'il croit sincèrement qu'il a la permission d'agir de la sorte...

 

 





Revenir à la page de commande